Tout Le Recyclage

 

Depuis 1970, le ruban de Möbius  est le logo universel des matériaux recyclables

 

 

depuis aout 2011

 

 

Recherche personnalisée

 

Le recyclage

Le tri selectif 

Les dechets inertes

Recyclage des metaux

Recyclage du Verre

Recyclage des papier et carton

Recyclage du plastique

Les terres rares

Dechets dangereux

  huiles déchets industriels

   mercure     PCB 

   piles         amiante 

   sols polués   dioxine

Recyclage des télephones portables

Recyclage des ordinateurs et electronique

Recyclage de l'electro-menager

Recyclage des automobiles et bateaux

Recyclage de l'eau  

Me contacter

Tout pas cher.info

 

compteur :

 

Liens/Nos partenaires

Recherche personnalisée

 

Le tri sélectif

Si les déchets étaient tous mélangés, comme c’était le cas il y a une cinquantaine d’années, toute opération de recyclage serait pratiquement impossible. D’ailleurs la seule solution était l’enfouissement après, éventuellement, la combustion de ce qui pouvait l’être.

Pour un bon recyclage, les déchets doivent être triés, soit lors de leur dépôt, par les particuliers ou entreprise qui les déposent, soit ultérieurement, par des procédés manuels ou automatisé… Le tri doit aboutir à obtenir une séparation des déchets en portions les plus homogènes de façon que le recyclage se fasse de la manière la plus efficace possible.

 

Tri sélectif automatisé:

Le crible primaire IFE est généralement placé au début de la chaine de tri, juste après notre ouvreur de sacs, trémie doseuse ou après un tube de préfermentation (B. R. S.).
Ce crible est une véritable alternative au trommel avec déjà plus de 80 références sur les 5 dernières années. Pour un investissement similaire, le crible primaire permet une valorisation des ordures ménagères résiduelles avec des temps de maintenance réduits. 

Caractéristiques techniques :
- jusqu'à 21 m² de surface de criblage
- entrants tolérés : multimatériaux
- Débits jusqu'à 60 t/h
- Mailles de criblage entre 20 et 350 mm
- Coûts de maintenance optimisés

Tri manuel dans le tiers monde

Par Fatima EL-Saadani

Le volume d'ordures produit par du Caire 18 millions de personnes est bien davantage que le zabaleen (collecteurs d'ordures) de Manshiet Nasser peut traiter utilisant leurs chariots et manuel d'âne tamisant des méthodes, un fait qui a incité le gouvernement à contracter les compagnies étrangères et locales pour assurer le processus de collection d'ordures à travers les zones du plus grand Caire au cours des quatre à cinq dernières années...

La plus grande décharge de la mégalopole de Manille va devenir l’un des plus importants projets de reconversion écologique de déchets des Philippines, en source d’énergie. Dans la décharge de Payatas, au nord de la capitale, le gaz toxique sera récupéré et transformé en électricité.  

Les petits collecteurs d'ordures des pays du Sud veulent faire valoir leur rôle dans la lutte contre l'effet de serre

Les petits collecteurs sont environ vingt millions à travers le monde et se sont organisés en associations depuis une vingtaine d'années: l'Alliance mondiale des collecteurs (Global Alliance of Waste Pickers). Ils critiquent la façon dont ces projets sont retenus et conduits. "Cela ne profite qu'aux grosses compagnies. Ces MDP (les projets d'incinérateurs ou de récupération du méthane éligibles au Mécanisme de Développement Propre (MDP), qui génère des "crédits d'émission" monnayables sur le marché du carbone) ne visent qu'à mettre en place la mise en décharge et l'incinération, qui ne sont pas des bonnes solutions."

Les petits collecteurs assurent que la récupération du méthane peut être avantageusement réalisée par le développement du compost et par de petits digesteurs et générateurs de biogaz... "Les fonds climatiques doivent reconnaître l'action des organisations de terrain, qu'il s'agisse des collecteurs, des paysans ou des indigènes"... Hervé Kempf - Le Monde

 

 

 

 

 

 

A consulter aussi : www.tout-pas-cher.info/